TECHNIQUE DE DIAGNOSTIC

Quelle que soit la méthode utilisée, la méthodologie de diagnostic s'appuie sur deux types de voies d'investigation dirigées par les relations et par les données (data).

Le choix du processus de mesure et d'acquisition de grandeurs se doit d'être dépourvu de toute ambiguïté. Il caractérise "l'approche système" d'abord globale puis ciblée.

La connaissance des structures matérielle et logicielle (pseudo-code et métalangage) du système conduisent à l'observation du processus en terme d'état:

	actif

	en attente:

La compatibilité de la démarche de test est associée à l'identification des variables et au repérage des points d'accès dans l'espace et dans le temps.

 

La défaillance est classifiée (défaut majeur/mineur, permanent/fugitif) et la manifestation de la fonction incidentée identifiée.

La préconisation des contrôles et mesures est liée aux conditions de détection (activation d'une fonction de secours (stratégie de mode dégradé)).

L'exploitation du message série (trame diagnostic) émis par l'unité de commande (paramètres d'état et fonction(s) incidentée(s)) associée au parcours d'une arborescence adaptée mènent à la mise en évidence des causes liées aux effets et faits observés lors du dysfonctionnement.